Les superstitions funéraires

 

 

 

 

 

Aujourd'hui, nous allons aborder une superstition que nous avons eu l'occasion d'observer, et cela lors de funérailles. Nous avons été surpris de voir qu'après les obsèques, chez nous les Palikours, la famille, devait incinérer tous les vêtements du défunt, car selon les dires des anciens, cette action permettrait d'empêcher l'esprit du défunt de venir roder autour du carbet familial.
Cette croyance ne date pas d'aujourd'hui, puisque autrefois, nos ancêtres avaient pour habitude d'incinérer les corps des défunts et sachez que les cendres de ces derniers étaient placés dans une urne funéraire en forme de jarre que les Palikours appellent " DEYVIT ". Et pour couronner le tout, les familles devaient placer à l'intérieur de ces " DEYVIT " non seulement les cendres, mais aussi les objets qu'affectionnait le défunt, en général les perles en tous genres, les coiffes etc…
Bien évidemment, tout ceci ne pouvait se faire sans rituel traditionnel, mais nous n'allons pas revenir sur les rituels de Deuil que nous avons déjà eu l'occasion d'évoquer dans KANUHKA.


Quelques vestiges ont été découverts lors de fouilles archéologiques, dans la région de WANARY, vers les années 80, sur le territoire appelé " PAYS INDIEN ". En fait, ces fouilles ont été effectuées dans un cimetière Palikour. Les archéologues ont déterré des urnes funéraires. Mais les Palikours ont bien évidemment, interprété cette fouille comme un sacrilège avec un grand " S ".